ob_4b43a8_la-connexion-terrestre.png
alimentation

Et si la cause de vos maux était une perméabilité intestinale ?

Oui, aujourd’hui, plus que jamais, avec le mode de vie alimentaire actuel de nouvelles « maladies » viennent à jour comme les intolérances et allergies alimentaires, la fibromyalgie ou encore le syndrome de l’intestin irritable, mais quelle relation avec une perméabilité intestinale ? Je vous l’explique ici.

Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’une perméabilité intestinale, oui, bonne question.

En fait, les parois de votre intestin – intestin grêle et gros intestin qui vont de la sortie de l’estomac jusqu’au périnée – sont conçues pour êtres imperméables. Ceci afin que les bactéries qui s’y trouvent et qui font parties de notre microbiote intestinal ne puissent pas quitter leur route normale vers leur destination final, les toilettes !

Bien sûr, notre muqueuse intestinale est conçue pour laisser passer les vitamines, les minéraux, les acides aminés, pour le bon fonctionnement de notre organisme.

Je vous met ici un lien avec un site intéressant.

Chez certaines personnes – oui pas tous le monde – cette perméabilité se créer et d’après une étude italienne – je vous mets le lien plus bas – elle a une relation avec le gluten, et plus particulièrement la gliadine – c’est une protéine que l’on retrouve dans le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et l’épeautre.

Pour souvenir, c’est le gluten qui permet à la pâte du boulanger d’être élastique et de donner du volume aux produits réalisés.

Je parle ici du blé qui a été génétiquement modifié afin d’augmenter les rendements et réduire la faim dans le monde. Ce sont ces blés là, en l’occurence qui posent le plus de problème à l’organisme et non les variétés ancestrales que nos aïeux cultivaient, d’ailleurs à l’époque, les intolérances, allergies et maladie coeliaque étaient quasiment inexistantes.

Je vous mets ici le lien pour le livre *Gluten Comment le blé moderne nous intoxique*

En fait, d’après cette recherche italienne publiée dans BMC Gastroenterology, 6 mois d’éviction du gluten on permis de supprimer des anticorps présents chez les personnes sensibles au gluten, voici ici le lien de l’article.

D’après une autre étude américaine qui a étudié l’impact de la gliadine sur la perméabilité de l’intestin, l’exposition à la gliadine, donc au gluten, chez toutes les personnes des deux groupes – groupe de personnes intolérantes + groupe juste sensibles – ainsi que chez celles du groupe témoins – sans aucun soucis avec le gluten – la perméabilité intestinale a augmenté.

Je vous mets ici le lien de l’article.

Et pourquoi des anticorps seraient présents dans notre sang

comme en parle l’étude italienne ?

Tout simplement car cette perméabilité intestinale va permettre aux toxines, bactéries se trouvant dans votre intestin de passer cette paroi et de partir dans le sang. D’où la présence de certains anticorps qui ont repéré le problème et qui s’y attaquent de suite. C’est donc la réponse normale et attendue d’un système immunitaire qui fonctionne bien.

Imaginez-vous si cette perméabilité de l’intestin reste ainsi pendant … des mois voir des années ? A laisser passer des toxines dans votre corps qui devraient uniquement rester dans votre intestin …. ces toxines en se baladant peuvent affecter vos nerfs, vos organes, vos tissus conjonctifs – qui servent de protection, liaison, lieu de réparation, de stockage, de nutrition, entre autre – vos articulations et vos muscles.

Voici quelques maladies

dans lesquelles on retrouve une perméabilité intestinale :

  • la maladie de Crohn
  • les aphtes à répétition
  • l’asthme
  • l’eczéma
  • les migraines
  • l’acné
  • la sinusite
  • les infections à répétitions : tendinites, cystite
  • les intolérances et allergies alimentaires
  • le syndrome de l’intestin irritable
  • le psoriasis
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • le syndrome de fatigue chronique
  • la maladie de Ménière
  • la sclérose en plaque
  • etc, …

En plus du gluten

voici d’autres facteurs provoquant la perméabilité de votre intestin :

  • l’excès de sucre raffiné
  • la caféine et l’alcool : ils sont tous deux acidifiants donc irritants pour la muqueuse de l’intestin
  • l’aspartam
  • les engrais, pesticides et métaux lourds
  • les produits chimiques : conservateur – exhausteur de saveur – colorants
  • les antibiotiques
  • la constipation chronique
  • etc, …

Je vous mets ici le lien avec un site qui en parle très bien.

A savoir 

Pour les personnes qui souffrent d’une maladie auto-immune

comme la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaque

la spondylarthrite ankylosante

des études montrent que le gluten

déclenche, mais aussi favorise et entretien l’auto-immunité

 

Et voici quelques substances qui vont réparer la muqueuse intestinale :

  • les probiotiques
  • la glutamine
  • les aliments à basent de polyphénols : le girofle, le cassis, la grenade, …
  • les aliments riches en omega 3 : l’avocat, …
  • les aliments riches en omega 6 : les graines de lin, huile de bourrache, …
  • la vitamine D
  • les fruits et aliments contenants des bioflavonoïdes : oranges, myrtilles, raisins, paprika, …
  • les oligoéléments comme le zinc, le sélénium, le manganèse, …

Je vous mets ici le lien avec un site super pro en la matière et hyper intéressant !

Et maintenant, en plus de prendre en charge votre intestin, si vous désirez aussi booster votre confiance en vous, augmenter vos pensées positives, harmoniser votre humeur, accéder au changement, guérir vos peurs ou encore maîtriser votre anxiété, je vous propose volontiers mes services qui vous sont présentés ici sur ma page « Mes services »

Ou alors, venez déjà me rencontrer lors d’une session gratuite de 30′ afin que nous puissions faire ensemble une analyse de votre situation.

Alors n’hésitez plus et à bientôt !

Amicalement vôtre,

Pamela

 

Références :

J’ai mis directement les liens dans le texte ci-dessus